La Toscane (Toscana)
Florence (Firenze) est la capitale régionale de la Toscane qui comprend aussi les provinces de Arezzo, Grosseto, Livourne, Lucques, Massa-Carrara, Pise, Pistoia, Prato et Sienne. La région se classe au 5e rang pour la taille (22 997 kilomètres carrés) et au 9e au plan démographique (3 529 000 habitants).

Les vignobles couvrent 85 000 hectares, dont 35 000 hectares sont aptes à produire des vins DOC ou DOCG.

La production moyenne annuelle est de 2 550 000 hectolitres (8e) dont environ 55% DOC ou DOCG, parmi lesquels plus de 80% de rouges.

La région de Florence se classe de plus en plus comme la région la plus dynamique pour la production de grands vins après des décennies de production de Chianti populaire vendu en fiasques recouvertes de paille. La renaissance du Chianti a commencé dans la région du Chianti que l’on appelle collines centrales, entre Sienne et Florence, mais s’est rapidement étendue jusqu’aux confins de la côte de la Méditerranée, une région qui était peu réputée pour ses vignobles auparavant.

Une grande partie de cette avancée qualitative est venue par le biais des grands vins rouges classiques à base de Sangiovese – Chianti, Brunello di Montalcino, Vino Nobile di Montepulciano et Carmignano – tous DOCG. Mais le succès croissant d’autres vins rouges (surtout les élégants vins non-DOC appelés « Super Toscans ») s’est accru avec l’arrivée de vins blancs d’un nouveau style qui ont contribué à rehausser la réputation de la région.

Le Chianti, considéré depuis de nombreuses décennies comme la quintessence du vin italien, reste encore le fleuron de la viniculture toscane. Tout d’abord, c’est le vin classé le plus vendu en termes de volume et de marché, de plus il possède une personnalité tout à fait à part. Ce côté complexe est essentiellement italien.

On produit le Chianti dans huit zones distinctes avec leurs régions adjacentes qui couvrent un vaste territoire de la Toscane centrale autour du cœur d’origine du Chianti Classico. Ces magnifiques collines accidentées, dotées de sols et de climats variés, contribuent tout autant au côté personnel et authentique de chaque vin de domaine que le travail du vinificateur s’efforçant de produire un style original hors norme. Il y a toujours des Chiantis assez frais, faciles à boire, mais on trouve de plus en plus de vins riches et très travaillés, capables de se transformer en véritables aristocrates avec le temps. Ces variations peuvent être source de confusion, mais pour les consommateurs fidèles, le Chianti est le vin qui, de nos jours, offre le meilleur rapport qualité-prix.

On identifie le Chianti selon ses sous-districts, mais seuls les producteurs du Classico – dont le consortium est symbolisé par un coq noir – ont réussi à se distinguer. De nombreux domaines utilisent le nom d’un certain vignoble comme marque de distinction. Comme tous les vins rouges classés de la Toscane, le Chianti est surtout issu du Sangiovese.

Autrefois, on assemblait souvent divers cépages, mais de nos jours on utilise plutôt le Sangiovese (ou Sangioveto) seul, un cépage qui se classe parmi les plus grands cépages nobles de l’Italie et du monde. Dans les grands millésimes, les vins issus du Sangiovese sont riches et corsés, avec des saveurs complexes et une couleur rubis-grenat foncé. Certains sont veloutés et ronds presque dès le départ, alors que d’autres ont besoin de nombreuses années d’affinage pour développer toutes les nuances du bouquet et les saveurs uniques des vieux vins rouges de la Toscane.

Le vin le plus réputé de la Toscane est le Brunello di Montalcino, un DOCG provenant d’une ville-forteresse au sud de Sienne. Les vins rouges de la région sont dotés d’une puissance légendaire et d’une longévité qui expliquent leur prix très élevé. Élaboré il y a un siècle par la famille Biondi-Santi, le Brunello est maintenant produit sous une diversité d’étiquettes, représentant de petites fermes, des domaines bien connus et même des entreprises internationales. Les producteurs de Brunello font aussi des vins DOC Rosso di Montalcino (un vin jeune issu de Sangiovese), un vin blanc doux, le Moscadello di Montalcino (issu du Moscato) et toute une gamme de vins portant l’appellation Sant’Antimo.

Non loin de Montalcino, se trouve Montepulciano où l’on produit le Vino Nobile avec le Prugnolo Gentile, un cépage de la famille du Sangiovese. Le nom nobile fut adopté il y a plusieurs siècles apparemment en guise d’hommage au statut dont il jouissait parmi la noblesse. Le poète Francesco Redi louangea le rouge de Montepulciano comme le « roi de tous les vins ». Après être tombé dans l’oubli pendant plusieurs décennies, le Vino Nobile a regagné sa notoriété et mérite à présent l’appellation DOCG. Les producteurs peuvent aussi produire un vin rouge jeune, vendu comme Rosso di Montepulciano DOC.

Le Carmignano mérite une attention toute spéciale car le grand duc de Toscane lui accorda sa protection en 1716. De nos jours, ce vin rouge rare, issu de Sangiovese et de Cabernet, mérite l’appellation DOCG, mais le vin rouge Barco Reale et les autres vins de Carmignano conservent toujours leur appellation DOC.

Le Pomino, qui fut également cité dans le décret de 1716, est un vin DOC d’une zone d’altitude où l’on produit un rouge issu d’un assemblage de Sangiovese avec du Cabernet et du Merlot, et un vin blanc spécial fait de Chardonnay et de Pinot. Parmi les nombreux autres DOC rouges, le Morellino di Scansano, cultivé dans la région côtière de la Maremma, connaît une forte progression.

La production d’autres vins de haut niveau, une mode commencée dans les années 1970, s’est avérée un facteur essentiel de l’amélioration générale des vins rouges de Toscane. Ces vins exclusifs que l’on appelle les « Super Toscans » ont toujours autant de succès.

Néanmoins, Sassicaia, le vin issu de Cabernet qui, dans les années 1970, a convaincu le monde que l’Italie était capable de produire un vin rouge de classe internationale, a maintenant son propre DOC sous l’appellation Bolgheri. Le Tignanello, assemblage de Sangiovese-Cabernet a servi de modèle pour les nouveaux vins rouges de Toscane élevés en barriques plutôt que dans les grands vieux fûts en chêne d’autrefois. Ensuite, on a vu arriver les assemblages de Cabernet-Sangiovese et plus récemment, les vins rouges issus de Merlot, Syrah et Pinot Nero.

Les « Super Toscans » sont les vins rouges les plus chers et les plus estimés d’Italie. À présent, ceux qui préfèrent être en dehors du DOC/DOCG ont généralement le droit de porter l’appellation régionale IGT Toscana.

Le succès remporté par le Cabernet et le Merlot à Bolgheri, la région côtière de la Toscane, explique qu’à présent, ces vins aient acquis une prestigieuse réputation qui met au défi la suprématie des collines centrales. Au cœur de la Maremma, cette région de collines côtières situées au sud-ouest de la Toscane, se trouve la zone du Morellino di Scansano, un vin rouge de Sangiovese. D’autres DOC pleins de promesse proviennent de : Val di Cornia, Montecucco, Monteregio di Massa Marittima, Montescudaio, Capalbio et Sovana.

Les vinificateurs toscans sont aussi très fiers de leur riche Vin Santo qui est maintenant classé DOC dans plusieurs endroits de la région. Produit avec des raisins partiellement desséchés, et vieillis en petits fûts de chêne, le Vin Santo est exquis à l’apéritif ou au dessert. La plupart des Vini Santi sont faits avec les cépages blancs Malvasia et Trebbiano, mais l’on trouve aussi un style appelé Occhio di Pernice (œil de perdrix), fait avec des raisins rouges.

Les vins blancs toscans n’avaient guère de prestige jusqu’à récemment, probablement parce que la majorité d’entre eux étaient issus de cépages peu prestigieux comme le Trebbiano et le Malvasia. Il y a cependant quelques exceptions à la règle. Le Vernaccia di San Gimignano, issu de l’ancien cépage Vernaccia, a connu un renouveau important qui lui a valu la place de premier blanc DOCG de la région. Le Vermentino, que l’on trouve partout dans les collines de la côte, s’avère un cépage blanc très prometteur.

Plus récemment, la Toscane a produit des vins blancs d’une grande intensité et complexité avec les cépages internationaux tels que le Chardonnay, le Sauvignon et les Pinot Bianco et Grigio, cépages qui ont trouvé un environnement propice dans les collines de la région dotées d’un climat plus frais.