Le Trentin Haut-Adige (Trentino-Alto Adige)

Trente (Trento) est la capitale régionale du Trentin Haut-Adige qui comprend aussi la province de Bolzano. La région occupe le 11e rang pour la taille (13 607 kilomètres carrés) et le 16e au plan démographique (930 000 habitants).

Les vignobles couvrent 13 670 hectares, dont 12 900 hectares sont aptes à produire des vins DOC.

La production moyenne annuelle est de 1 200 000 hectolitres (12e) dont environ 70% DOC, desquels 60% sont rouges.

Le Trentin Haut-Adige, la région la plus septentrionale d’Italie, est limité par les Alpes de Rhétie et le massif des Dolomites. Seulement 15% de la surface du Trentin Haut-Adige peut être cultivé et la production consiste principalement de fruits et de raisins pour le vin. La difficulté de cultiver la vigne sur des collines en terrasses, souvent très pentues, oblige les producteurs à mettre l’accent sur la qualité. Les trois-quarts de la production sont classés DOC et la majeure partie des vins est exportée.

Le Trentin Haut-Adige, qui est situé à la frontière avec l’Autriche et la Suisse, est divisé en deux provinces distinctes. Le Trentin (Trentino), situé autour de la ville de Trente (Trento) au sud, est historiquement italophone. Le Haut Adige, situé autour de la ville de Bolzano (Bolzen en allemand) au nord, est aussi connu sous le nom de Südtirol et la majorité est germanophone. Autrefois autrichien, le Südtirol est officiellement bilingue.

La production des nombreux vins de cépage est concentrée dans deux larges zones DOC : Trentino au sud et Alto Adige ou Südtirol, au nord. L’appellation Alto Adige DOC comprend les vins des zones distinctes suivantes, reconnues pour leur élégance : Colli di Bolzano/Bozner Leiten, Meranese di Collina/Meraner, Santa Maddalena/St Magdalener, Terlano/Terlan, Valle d’Isarco/Eisacktal, et Val Venosta/Vinschgau.

Bien que les experts s’accordent à dire que le climat alpin favorise la croissance de raisins aptes à produire des vins blancs aromatiques, historiquement, on a toujours donné plus d’importance aux vins rouges, qui comptent pour presque les deux-tiers de la production de la région.

Le Schiava ou Vernatsch est le cépage prédominant dans la région où il produit des vins rouges légers et éclatants, exportés en grande quantité vers les pays germanophones du nord. Le plus estimé est le St Magdalener ou Santa Maddalena, cultivé sur les pentes pittoresques en surplomb de Bolzano. Le vin le plus connu est le Caldaro ou Kalterersee. Provenant des magnifiques vignobles qui entourent le joli lac du même nom, la production atteint presque 15 millions de bouteilles par année.

Les rangs de Schiava, qui s’étendent à travers le Südtirol le long de la rivière Adige jusque dans le Trentin et la Vénétie sous l’appellation Valdadige ou Etschtaler, donnent des vins rouges et des vins blancs commerciaux. Il y a d’autres vins rouges dotés d’une plus grande classe. Ce sont le Lagrein, natif du Haut Adige, et le Teroldego du Trentin, qui produisent des vins dotés de personnalité qui se classent parmi les plus grands vins du nord de l’Italie.

Le Lagrein pousse très bien sur les plaines de graves le long de l’Adige à Gries, un quartier de Bolzano où le vin, avec le temps, atteint de l’ampleur et de la rondeur. Santa Maddalena est réputé depuis longtemps comme vin rouge léger et raffiné. Le Teroldego, cultivé dans les plaines de Rotaliano, au nord de Trente, est un vin particulièrement agréable quand il est jeune, mais ayant la capacité de vieillir de façon magnifique dans les grands millésimes. Dans le Trentin, le Marzemino produit un vin rouge jeune, vif et frais, pour tous les jours.

Dans les deux provinces, on trouve des plantations de plus en plus importantes de Cabernet Sauvignon et de Merlot, qui donnent de très grands vins quand ils sont vinifiés seuls ou en assemblages. La région produit également quelques-uns des rosés les plus fins d'Italie, parmi lesquels se distingue le Lagrein Kretzer. Le doux Moscato Rosa qui est doté de délicats arômes floraux est un vin de dessert très recherché et fort prisé.

La demande croissante pour les vins blancs a eu pour effet d’inciter les viticulteurs à planter davantage de grands cépages importés. Les plus implantés sont les blancs aromatiques : Sylvaner, Veltliner, Gewurztraminer, Müller Thurgau et Moscato blanc. Mais certaines caves produisent des vins de Chardonnay, Pinot Bianco et Grigio et Sauvignon qui se distinguent parmi les plus grands d’Italie. Le Nosiolo, cépage originaire du Trentin, donne un vin blanc sec et savoureux, qui sert aussi de base pour le Vino Santo, un somptueux vin de dessert en provenance de la Valle dei Laghi, au nord du Lac de Garde.

Bien que d’après les normes internationales, les vins blancs de la région soient parfois considérés comme légers, les meilleurs vieillissent très bien. Les Pinot Bianco, Riesling, Sylvaner et Müller Thurgau ont la réputation de conserver toute leur fraîcheur et leur vivacité pendant une décennie et davantage. Mais on favorise toujours beaucoup le Pinot Grigio et, de plus en plus, le Chardonnay et le Gewurztraminer.

Le Trentin est le plus gros producteur de Chardonnay d’Italie. C’est également le premier producteur de vins mousseux de méthode classique ou traditionnelle, un grand nombre de ceux-ci étant classés Trento DOC. Le Haut Adige a aussi contribué à relever les standards de qualité des vins mousseux.

Récemment, les viticulteurs des deux provinces ont commencé à produire des vins blancs plus consistants, dotés d’une plus grande complexité, issus principalement de Chardonnay, Sauvignon, Pinot Bianco et Gewurztraminer (dont le nom provient du village de Tramin dans le Südtirol).

Les vins rouges ont aussi acquis une plus grande dimension, surtout en ce qui concerne le Lagrein et le Teroldego et certains assemblages avec le Cabernet et le Merlot, mais aussi avec le Pinot Nero. Ils contribuent ainsi à rehausser le prestige de la région dont la magnifique production de vins d’appellation DOC ne reflète pas entièrement l’extraordinaire potentiel qualitatif.

Quoique traditionnellement exportés vers les pays germanophones du nord, les vins du Trentin Haut-Adige – surtout les blancs – ont récemment gagné de grandes parts de marché en Italie, ainsi que sur les marchés étrangers aux États-Unis et en Grande-Bretagne.